Mavala, swatches des vernis Cream !

Me voici de retour pour ce deuxième billet consacré aux swatches des vernis à ongles Mavala. Dans le premier, je vous avais montré les vernis de la gamme Pearl et ça se passait ici 🙂

Cette fois-ci, nous allons nous intéresser aux vernis de la gamme Cream. Puis, dans un troisième et dernier article, je vous présenterai les « inclassables », les pailletés, les duochromes, etc. (y compris, évidemment, ceux que j’ai eu la chance de remporter chez Psychosexy)

Commençons par une photo de famille !

mavala-cream

J’ai mis environ deux semaines pour tous les poser alors soyez indulgentes avec mes photos (je n’en pouvais pluuuus) 😀

pistachio1

pistachio2

Je trouve que ce petit « Pistachio » a un léger air de famille avec le « Pastelchio » de Lime Crime, cependant je ne possède pas ce dernier alors je ne peux être catégorique.

orange1

orange2

lagoon2

lagoon1

Comme pour le « Pistachio », je trouve que celui-ci a également un air de famille avec un vernis Lime Crime, le « Once in a Blue Mousse » en l’occurrence.

trinidad1

trinidad2

Celui-ci fait partie de mes préférés, la couleur est vraiment sublime (même si ça ne se voit pas forcément très bien à travers mon appareil photo), le tout est bien laqué. Je le trouve parfait !

stgermain1

stgermain2

J’émets un petit bémol pour le « St-Germain », il est un peu trop liquide, du coup c’est une tannée à poser et résultat il n’est même pas totalement opaque sur l’ongle. C’est un peu dommage… Mais peut-être que je suis seulement tombée sur un flacon « défectueux »… Ah et selon Frivole, ce serait le dupe d’un vernis Chanel si ma mémoire est bonne, mais je ne me souviens plus du nom…

samarkand2

samarkand1

Voilà, dans l’ensemble, nous pouvons dire que cette gamme Cream propose de beaux vernis laqués, bien brillants, aux couleurs franches ou plus subtiles. Si on met de côté le « St-Germain », la pose est aisée (ce qui n’est pas forcément courant avec les vernis crème donc c’est à souligner). Avec un top-coat, ils tiennent facilement quatre jours sans s’écailler et évidemment le retrait est simple.

Pour le reste, je vais seulement répéter ce que j’ai déjà dit dans le billet présentant les vernis de la gamme Pearl…

Ils coûtent combien ?

Entre 4,50 euros et 5,50 euros environ. En général, ce sont dans les pharmacies qu’ils sont les moins chers.

Il y a beaucoup de teintes ?

224 me dit le site de Mavala. On trouve toutes les couleurs : jaune, violet, bleu, vert, orange, rouge, rose, etc.

Et les textures ?

Pour le moment, on reste dans du « classique » avec du vernis crème, du vernis irisé, du vernis pailleté et plus récemment des duochromes avec la nouvelle collection. Il y a tout de même de quoi faire !

Le petit plus ?

On parvient à terminer nos flacons, beaucoup de teintes pour un prix correct et des quasi-dupes de marques plus « prestigieuses » (constaté avec Frivole concernant le Mavala Saint Germain).

Je résume…

Mavala, c’est quand même une marque qui déchire. Petits prix, pas mal de choix, on reste certes dans du classique comparé à ce que d’autres marques proposent mais ce n’est pas nécessairement un défaut, loin de là. C’est plutôt un gage de « sécurité » lorsqu’on préfère quelque chose d’un peu discret et d’élégant 🙂

Où les trouver ?

Comme je disais, on les trouve dans les Monoprix, aux Galeries Lafayette, dans beaucoup de pharmacies/parapharmacies et également chez Nocibé (je viens de voir que pour deux vernis achetés, le troisième est à 1 euro, bon plan).

L’astuce nantaise !

Les filles (ou garçons), je vous conseille de les acheter à la pharmacie du Pilori, elle est dans le Bouffay, dans la rue parallèle à la rue de la Juiverie, juste après les Galeries Lafayette en fait 😉 Aux dernières nouvelles, c’est ici qu’ils sont les moins chers (environ 4 euros 50 si je ne m’abuse) et ils ont souvent les nouvelles collections.

Voilà pour cette deuxième revue des vernis Mavala ! Certains vous ont tapé dans l’oeil ? 😉

Le troisième billet n’arrivera pas dans une semaine, je vais laisser mes mains au repos et puis j’ai à faire car… je retourne bientôt m’installer à Nantes ! \o/ Joie et allégresse dans mon coeur !

Mavala, swatches des vernis Pearl !

Avant la sortie de la collection Metropolitan Color’s (un aperçu chez Psychosexy) dont a été arrosée la blogosphère beauté (mais non, je ne suis pas jalouse 😀 ), on entendait assez peu parler de la marque de vernis à ongles Mavala, et pourtant… Cela fait au moins une dizaine d’années qu’ils proposent des teintes assez fantaisistes, travaillées et de bonne qualité.

Mon premier « véritable » vernis à ongles était un Mavala, le Milano pour être précise, un violet crème, offert par un ami (coucou Louiz’) et trouvé au Monoprix de Rennes. Mon flacon est terminé depuis bien longtemps donc je vous montre une image trouvée sur un autre blog, il est beau tout de même ce petit ! J’en profite d’ailleurs pour ajouter que la petite contenance des Mavala (5ml) permet de les finir, je dois avouer que c’est un petit plus selon moi. Accumuler les vernis, pourquoi pas, mais quand on peut les finir avant qu’ils ne soit trop pâteux, c’est encore mieux, je n’aime pas le gâchis.

mavala-milano-nail-polish-esmalte

Source photo

C’est pourquoi, je me suis dit que je pourrais vous présenter tous mes vernis Mavala (j’en ai pas une tonne non plus, ne vous affolez pas, respire par le ventre Lydie 😉 …) Pour ce premier article, je vais commencer par ceux de la gamme Pearl, il ne m’en reste que cinq flacons mais ça donne déjà une petite idée de la marque Mavala.

La gamme Pearl, comme son nom l’indique, ne contient pas de vernis crème mais plutôt des vernis légèrement irisés. On peut y trouver énormément de teintes. De nouvelles collections sortent tous les ans et les ruptures de stock sont inexistantes, on peut toujours retrouver un produit d’une ancienne collection dans un Monoprix ou une pharmacie (parce que oui, on les trouve également en pharmacie ou parapharmacie, et souvent pour moins cher que dans un Monop’ ou aux Galeries Lafayette).

Voici mes vernis Pearl !

gamme-pearl

J’en avais un petit peu plus avant mais je les ai terminés 😉

eg1

eg2

cadiz2

cadiz1

vo1

vo2

pg1

pg2

bangkok-pearl

bangkok-pearl1

Alors que valent ces vernis ?

Niveau opacité, rien à redire, ils sont opaques en deux couches. Le séchage est extrêmement rapide. Ils ont un rendu assez brillant et ce, même sans top-coat. Sur ces photos, j’ai posé assez rapidement les vernis, donc tout n’est pas parfait, je m’en excuse ; mais on peut tout même remarquer qu’ils brillent alors que je n’ai rien posé par-dessus. Et petit bonus, ils ne s’écaillent pas au bout de deux jours !

Ils coûtent combien ?

Entre 4,50 euros et 5,50 euros environ. En général, ce sont dans les pharmacies qu’ils sont les moins chers.

Il y a beaucoup de teintes ?

224 me dit le site de Mavala. On trouve toutes les couleurs : jaune, violet, bleu, vert, orange, rouge, rose, etc.

Et les textures ?

Pour le moment, on reste dans du « classique » avec du vernis crème, du vernis irisé, du vernis pailleté et plus récemment des duochromes avec la nouvelle collection. Il y a tout de même de quoi faire !

Le petit plus ?

On parvient à terminer nos flacons, beaucoup de teintes pour un prix correct et des quasi-dupes de marques plus « prestigieuses » (constaté avec Frivole concernant le Mavala Saint Germain qui serait similaire à un vernis Chanel si ma mémoire est bonne). Perso’ si je dois choisir entre deux teintes quasiment similaires avec un écart de 20 euros dans le prix, mon choix est assez rapidement fait…

Je résume…

Mavala, c’est quand même une marque qui déchire. Petits prix, pas mal de choix, on reste certes dans du classique comparé à ce que d’autres marques proposent mais ce n’est pas nécessairement un défaut, loin de là. C’est plutôt un gage de « sécurité » lorsqu’on préfère quelque chose d’un peu discret et d’élégant 🙂

Où les trouver ?

Comme je disais, on les trouve dans les Monoprix, aux Galeries Lafayette, dans beaucoup de pharmacies/parapharmacies et également chez Nocibé (je viens de voir que pour deux vernis achetés, le troisième est à 1 euro, bon plan). Peut-être peut-on les trouver chez Séphora… à vérifier !

Ma petite joie personnelle

J’ai gagné trois vernis de la nouvelle collection chez Psychosexy. Comblée je suis ! (Skulls&Polish a remporté les trois autres, tope là 😉 )

L’astuce nantaise !

Les filles (ou garçons), je vous conseille de les acheter à la pharmacie du Pilori, elle est dans le Bouffay, dans la rue parallèle à la rue de la Juiverie, juste après les Galeries Lafayette en fait 😉 Aux dernières nouvelles, c’est ici qu’ils sont les moins chers (environ 4 euros 50 si je ne m’abuse) et ils ont souvent les nouvelles collections.

Voilà pour la revue « Mavala » du jour. J’espère que cela en aura intéresser certaines 🙂 Maintenant, je vais me peinturlurer les ongles avec mes vernis crème pour un prochain post (oui celui-ci n’était que le premier).

Tail Feather, le jade parfait par Picture Polish ! (Emotion W. inside)

Ça faisait déjà un petit moment que je cherchais un vernis à ongle qui s’accorderait à merveille avec mon médaillon en jade et il y a quelques jours, alors que je parcourais le fil d’actu’ sur Hellocoton, je suis tombée sur ce post de Nausicaa. Elle présentait le fabuleux « Tail Feather » de Picture Polish, en moins de deux j’ai craqué et je me suis rendue sur la Pshiiit Boutique afin d’acquérir ce précieux. Chose faite désormais, c’est pourquoi je vais vous le présenter à mon tour !

Il s’agit d’un vert tirant sur le blanc, assez clair donc et avec un petit côté « laiteux » je trouve. Par ailleurs, de minuscules paillettes scintillent dès que le soleil pointe le bout de son nez, atout non négligeable. Sur certaines photos, il peut paraître essentiellement vert pomme mais en réalité il se rapproche vraiment de la teinte de cette pierre qu’est le jade (je sais que la couleur du jade peut être variable mais là je trouve que ce « Tail Feather » est parfait !). En résumé, c’est un vernis tout en subtilités, ce n’est pas forcément celui sur lequel on a envie de se jeter rien qu’en le voyant dans son flacon, mais lorsqu’on le pose, il se révèle totalement.

tail3

Ici il fait un peu vert-pomme Golden, en réalité et comme je le disais plus haut, il est un peu plus clair.

tail

Je n’ai pas pu résister à l’envie de le prendre en photo à côté du médaillon…

tail4

Et hop, vernis et médaillon en gros plan. S’il y en a parmi vous qui s’y connaissent en « pierres », je veux bien avoir votre avis sur la mienne 😉

tail2

Voyez comme il est beau et subtil dans le dosage des paillettes. Je l’adore vraiment, c’est comme du jade en flacon (oui je radote…)

tail5

Je l’ai posé sans top-coat, au cas où vous vous demanderiez !

tail6

Voilà, ce « Tail Feather » de Picture Polish fait désormais partie de mes vernis préférés. Je le trouve tout à fait mon goût déjà, ça joue forcément 😉

Concernant l’application, il n’y a aucun problème, le pinceau glisse facilement, le vernis est liquide juste comme il faut. J’ai posé trois couches de vernis ici (sans top-coat) mais il est opaque en deux couches (je suis seulement un peu maniaque). Il a tenu facilement quatre jours sans aucun accroc et le retrait est aisé. Un sans-faute donc !

Vous pouvez le retrouver ici sur la Pshiiit Boutique.

Mais… ce billet n’est pas fini. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Céline, autrement dit Emotion Wizard ! Pour la première fois, je vais me joindre aux copines pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Céline, c’est une des premières nantaises que j’ai connue lorsque j’ai débarqué sur la blogosphère, elle aime l’art comme moi, elle a des cheveux de feu que je lui envie (mais ça elle ne le sait pas) et surtout on partage la même addiction pour les solvants, on se connaît peu certes mais lorsque je débarquerai à Nantes, ça va changer 😀

Alors, j’ai été un peu prise de court, du coup j’ai pioché dans une photo « bonus » de cette série sur le « Tail Feather ». En effet, lorsque je me suis procuré ce vernis, une plaque de stamping m’a sautée à la figure (si, si, c’est possible) et je me suis vue dans l’obligation de la joindre à mon petit colis. Il s’agit de la plaque MoYou London 05 de la collection « The Artists » que vous pouvez retrouver ici.

1443-4031-thickbox

source photo

Voici donc mon essai de stamping raté avec en prime Emotion Wizard qui y est associée, pas de bol 😀 mais le coeur y est !

tail7

Voilà Céline, étant donné que tu apprécies l’art, te voilà avec la tête de la Vénus de Botticelli (qui a un faux air de notre Marianne sur les timbres). Alors, malgré cet essai désastreux et le fait que j’ai été prise de court, je te souhaite tout de même un très bon anniversaire !

Ce billet un peu décousu est maintenant terminé, en espérant que cela vous ait plu !

Nail-art médiévial avec AEngland

Ça y est, on ne m’arrête plus. Après ma tentative de nail-art quelque peu ratée ici, j’ai continué sur ma lancée afin de réaliser quelque chose de moins laid. Pour ce faire, j’ai encore utilisé mes vernis Aengland (on ne change pas une équipe qui gagne), en l’occurrence Dragon et Tristam.

J’ai peinturluré mes ongles un peu au hasard, sans but défini, et Frivole m’a « aidée » pour donner un thème (si tant est que ce soit indispensable) à ce nail-art ; comme le titre l’indique, il s’agit d’un thème « médiéval », la faute aux couleurs, aux motifs, etc. Cela dit, ça me plaît bien, j’ai toujours été très intéressée par cette période.

Alors, étant donné que pour une fois, je suis presque satisfaite de ce que j’ai fait, j’ai un peu mitraillé à tout va.

Voyons ça de plus près !

med4

Selon moi, Tristam est le pendant bleu de Dragon. Même rendu holographique, même opacité, etc. et je trouve qu’ils s’accordent à merveille.

med1

En base, j’ai posé le fameux « Blanc » de Essie, il n’est pas trop mal pour un blanc (mieux que le Revlon) mais j’ai toujours du mal à poser ce genre de teinte.

pouce-med

Mon pouce en gros plan, on peut noter que ce n’est pas totalement net, j’ai encore des progrès à faire. Cependant, merci le striping-tape de chez Bec et Ongles !

duo-med

Et un petit décor médiéval !

med5

La seule « cohérence » de ce nail-art vient de l’idée d’alterner le nombre de touches colorées d’un doigt à l’autre. Je ne sais pas si cela est plus esthétique ou non, novice que je suis.

med6

Mes deux précieux flacons, à gauche le Dragon et à droite le Tristam. Voyez comme ils brillent !

med2

Même avec l’aide du striping-tape, c’est un peu inégal…

pouce-med1

La photo bonus, j’aime l’idée que la Duchesse Anne de Bretagne regarde mes mains 😀

Ce que j’ai utilisé pour ce nail-art :

Les liens pour ces produits correspondent aux boutiques où on trouve ces produits au meilleur prix (pour le Essie, on peut peut-être le trouver moins cher ailleurs, à voir…)

En décor (on se croirait au cinéma), il s’agit de deux livres de Chrétien de Troyes, j’ai poussé le thème médiéval jusqu’au bout !

Alors qu’en pensez-vous les nail-artistes (et les autres, je ne suis pas sectaire) ? Il y a du progrès ou je dois encore rougir ?

Prochaine étape, le dégradé, j’aime beaucoup le rendu sur les ongles et je souhaiterai vraiment maîtriser cette technique.

Nail-art arturien avec A England

Le titre est un peu mensonger car les petits gribouillis sur mes ongles n’ont pas grand chose à voir avec la Matière de Bretagne, cependant j’ai utilisé deux vernis à ongles répondant aux doux noms de King Arthur et Excalibur. Alors, on va faire comme si…

Je tiens à préciser que ce n’est que la deuxième fois que je m’essaie à cet art et que le résultat n’est pas très glorieux. Vous pouvez retrouvez ma première tentative ici.

À la base, mon inspiration venait de ce post de Pshiiit. Comme je suis naïve… Vous pouvez voir sur l’ongle de mon pouce mon lamentable essai pour que ça se rapproche du fameux napolitain.

arturien1

J’ai posé en base le King Arthur de A England et j’ai fait mes dessins avec le Excalibur. En décor ? Les DVD des livres IV et V de Kaamelott.

arturien2

Voyez le massacre du pouce… J’ai tenté de le refaire sur le majeur mais force est de constater que ce n’est toujours pas ça.

arturien3

Pourquoi une croix sur l’index ? C’est censé être l’avènement du christianisme à l’époque, évidemment on baigne encore dans le paganisme mais faire l’histoire des religions sur mes ongles, je ne le sens vraiment pas.

arturien5

Sur l’annulaire, j’ai tenté un dégradé (uniquement avec mes doigts en guise d’éponge), pour une première fois je ne trouve pas ça si mal. Quant à l’auriculaire, j’ai pris du scotch et j’ai fait ça en freestyle. Le reste des gribouillis s’est fait avec un cure-dents (sexy !)

C’est bon, vous pouvez me lancer des tomates, c’est parti !

Pour le reste, vous pouvez vous procurer ces vernis sur le site de Atouts Charme. Excalibur est en rupture de stock pour le moment.