Découverte de Aroma-Zone !

Cela fait déjà un certain temps que je m’intéresse aux cosmétiques dits « bios » ou « naturels ». Et cela fait aussi un certain temps que je n’ai plus envie de me ruiner dans 10 000 produits censés améliorer le grain de ma peau ou faire disparaître mes boutons miraculeusement, et qui, finalement, ne sont pas très efficaces. C’est pourquoi le billet de Mlle Mandorle sur la Slow Cosmetique m’a fortement intéressé et encouragé à écrire cet article !

az

Je suis déjà passée au « tout naturel » pour mes cheveux donc je n’ai pas trop été dépaysé lorsque je suis arrivée sur le site de Aroma-Zone, seulement je ne soupçonnais pas le potentiel de cette boutique. C’est simple, c’est la caverne d’Ali Baba, on trouve tout !

Ainsi, j’ai pu faire quelques emplettes concernant des poudres dont j’avais besoin pour ma chevelure de déesse 😉 Puis, j’ai commencé à fouiner du côté des huiles végétales et des eaux florales. Ce qui est bien sur ce site, c’est que tout est expliqué, détaillé, il y a même des idées de recettes, c’est absolument parfait. Par contre, le risque est d’y passer des heures…

Pour ma première commande, je me suis tournée vers des choses que je connaissais déjà plus ou moins, notamment pour mes cheveux. Pour le reste, j’ai surtout fouiné et j’ai pris quelques bricoles qui me semblaient pas mal du tout ! Je pense notamment aux eaux florales, fruitées, ou hydrolats (comme dit sur le site). Ayant parfois quelques soucis de respiration et étant sujette aux spasmes, j’avais bien envie de voir ce que les produits naturels pouvaient proposer pour ce genre d’affections (alors je ne souffre d’aucune maladie « grave », je souhaite simplement utiliser des produits plus doux et plus « respectueux » si j’ose dire, pour mes quelques « soucis »).

Voici ce que j’ai reçu :

aromazone

  • 300g de cannelle
  • 200g de curcuma
  • 500g d’argile verte
  • eau de citron 10 cl
  • eau de menthe verte de Provence 10cl
  • eau de basilic 20 cl
  • huile végétale de noisette 10ml
  • un petit pinceau pour le maquillage (cadeau de leur part)

J’en ai pour 25 euros environ FDP compris, je trouve ça plutôt raisonnable sachant que le sachet d’argile va me servir pendant de nombreux mois, idem pour la cannelle et le curcuma. Ces poudres sont évidemment pour mes cheveux, mis à part l’argile qui va également me servir pour le visage si besoin est.

basilic

Sa senteur provençale est absolument divine. Réputé pour ses vertus calmantes, cet hydrolat est connu pour calmer les spasmes et le stress, prévenir le rhume des foins et autres allergies.

Lorsque j’ai lu la description de Aroma-Zone concernant cet hydrolat, j’ai à peine hésité. L’angoisse, le stress, les spasmes, les allergies diverses et variées, ça me connaît ; alors je ne sais pas encore si ce sera miraculeux mais j’aime déjà. Les angoisses et les spasmes, je les provoque moi-même (bizarre dit comme ça mais la majorité comprendra ce que je veux dire), donc ça me rassure d’avoir cette eau censée contrer ces choses pénibles à vivre au quotidien. Du coup, comme je suis rassurée, je suis moins angoissée, et si je suis moins angoissée, je vais me détendre et mes muscles avec. Tout simplement 😀 Pour l’odeur, je ne vais pas mentir, ça sent la cuisine, du moins ça sent la salade tomates-mozza ou encore la pizza mais ce n’est pas désagréable et ça ne reste pas donc c’est très largement supportable.

Pour avoir une description plus complète du produit, je vous invite à visiter cette page (recettes, astuces, etc.)

citron

Cette eau de Citron est idéale pour éclaircir le teint et avoir une belle peau. Astringente et purifiante, elle est l’alliée des peaux à problèmes.

J’adore le citron et j’ai une peau à « petits » problèmes, il ne m’en fallait pas plus pour tomber sous le charme. L’odeur est évidemment à tomber ! Possible que je m’en serve également pour mes cheveux, affaire à suivre…

Pour avoir plus d’infos et des idées de recettes, rendez vous sur cette page .

menthe-provence

Rafraîchissant, cet hydrolat tonifie la peau et resserre les pores. Il est aussi apprécié en cas de transpiration excessive et pour purifier l’haleine. En tant qu’actif cosmétique, il sert à la confection de déodorants ou de dentifrices.

J’ai beaucoup hésité avec l’hydrolat de menthe poivrée mais le prix a eu raison de mon hésitation et je me suis rabattue sur la menthe de Provence. C’est vraiment très agréable lorsqu’il fait chaud, l’odeur ressemble à celle des chewing-gums à la chlorophylle et j’espère bien que cette eau va faire son job, c’est-à-dire tonifier ma peau et resserrer les pores. Pour le moment c’est difficile à dire, j’ai attrapé un coup de soleil sur le haut du visage et ma peau est surtout rouge (c’est dommage parce que sinon les pores sont resserrés pour une fois :-D). Ceci étant dit, je peux déjà dire que ça calme bien le feu du soleil.

Pour plus d’infos, allez visiter cette page !

huile-noisette

Depuis le temps que j’entends parler des huiles pour le visage, j’ai enfin sauté le pas. Comme beaucoup, je pensais que ça n’allait pas du tout convenir pour une peau mixte à grasse, je me trompais… Si j’ai bien tout retenu, l’huile de noisette (comme l’huile de jojoba) est celle qui se rapproche le plus de ce que, nous, humains, produisons en sébum ; et si je n’ai pas choisi l’huile de jojoba c’est parce que j’ai cru comprendre qu’elle pouvait parfois être moins bien tolérée que l’huile de noisette. Alors, j’ai bien suivi les conseils de Mlle Mandorle et je fais attention au dosage, pas plus de deux gouttes (maximum) pour masser l’ensemble du visage. Je ne peux guère faire de retour pour le moment, je ne l’utilise que depuis deux jours mais mon visage ne brille pas plus qu’avant, plutôt moins en fait (après, c’est toujours pareil, mon coup de soleil peut fausser les résultats). Ça ne sent rien mais l’odeur de noisette ne m’aurait pas dérangé je pense. J’en ai mis une micro goutte sur mon nez qui en a pris plein sa gueule avec le soleil, ça a vite été moins douloureux. Si je constate que cette huile est vraiment efficace, je prendrais le grand format la prochaine fois. Là, c’est une dose d’essai si j’ose dire. Je ne voulais pas acheter directement un flacon de 10 cl pour m’apercevoir au bout d’une semaine que c’est un désastre sur ma peau, logique 😉

Pour avoir plus de détails sur cette huile, cliquez ici !

Pour le dosage, comme je n’ai pas voulu non plus acheter directement les flacons, les pompes ou que sais-je encore, proposés par Aroma-Zone, je fais comme je peux. Alors, ça va, je m’en sors mais encore une fois, si je vois que tous ces produits me conviennent bien, je repasserai très certainement une commande pour m’équiper, d’autant que tout ça coûte beaucoup moins cher que les produits bourrés de… je ne sais même pas quoi en fait, qu’on trouve dans les parfumeries, etc.

Comme vous avez pu le comprendre, je suis tombée amoureuse de cette boutique. Je peux y rester des heures sans m’ennuyer une seule seconde ! Par ailleurs, comme dit plus haut, ils proposent des recettes pour faire ses petites tambouilles soi-même et ça, ça me botte carrément ! Dans mon nouvel appart’ (j’emménage entre le 1er et le 13 juin \o/), il y a une grande cuisine avec plein de rangements et une grande salle de bains, du coup ça me laisse de la place si je veux jouer à la petite chimiste, je sens que je vais m’amuser. Puis, tout de même, il y a un côté vraiment très rassurant lorsqu’on sait exactement avec quoi on se tartine le visage, le corps ou les yeux ; en tout cas, moi, ça me rassure ! Après, j’ai la chance d’avoir une peau qui, certes n’est pas parfaite, mais n’est pas non plus un champ de ruines. C’est pourquoi je peux me permettre de tenter tout ça sans prendre « trop de risques ».

pinceau

Alors ça, je l’ai reçu dans mon colis sans l’avoir commandé, je suppose que c’est un petit cadeau bonus. Étant donné que je n’y connais pas grand chose en maquillage (juste le minimum quoi), je ne sais pas trop à quoi il peut servir mais là comme ça, je dirais que c’est pour le blush. Si c’est le cas, je ne suis pas contre quelques conseils ! Du style, est-ce que ça existe un blush qui n’est ni rose ni rouge ? Parce que moi, ma peau est plutôt jaune et du rouge ou du rose sur les pommettes, ça fait vraiment très moche… (d’autant que j’ai déjà des rougeurs sur les pommettes…).

Nous voici déjà à la fin de ce billet terriblement long mais je ne pouvais passer sous silence la découverte de Aroma-Zone (même si j’arrive quinze ans après tout le monde 😀 ). Je pense maintenant me pencher sur les huiles essentielles, notamment pour mettre dans le bain ou sur les oreillers, dans les armoires, etc. Puis continuer avec les shampoings et gels douche de So’ Bio étic, je les trouve parfaits ! Il faut également que je me renseigne sur l’aloe vera qui semble faire des émules et trouver une solution pour contrer mes rougeurs !

Ah et une dernière petite chose : pour les filles qui s’intéressent ou utilisent déjà du henné, on en trouve de toutes sortes sur Aroma-Zone !

Connaissiez-vous déjà tout ça ? Est-ce susceptible de vous intéresser ?

Du henné sur mes cheveux #2

Nous nous sommes quittés sur ce billet où j’expliquais ce que je faisais avec mes cheveux (ce que je veux).

Mon obsession n’a pas changé d’un pouce, je souhaite toujours les éclaircir au maximum et leur donner une teinte rousse.

Après tous les masques dont je vous parlais (argile, crème de coco, rhapontic, camomille, etc.), j’ai enfin posé mon henné d’Égypte. J’avoue être un peu déçue du résultat, je m’attendais à de beaux reflets cuivrés / roux, il y en a certes, mais le rouge prend tout de même le dessus.

Je pense que je n’ai pas été assez patiente, il aurait été préférable que je fasse plus de masques et sur une plus longue durée afin de vraiment bien faire dégorger  le henné du Yémen et d’éclaircir au moins d’un ton ma chevelure.

Cela étant dit, ils sont sains, nourris, brillants et ont une belle couleur, tout n’est pas perdu. D’autant que rien ne m’empêche de continuer à faire des masques pour les éclaircir pendant plusieurs semaines et refaire un léger henné d’Égypte par-dessus pour retrouver des reflets roux !

Si vous me suivez sur Instagram (waouw c’est classe de dire ça :-D), vous avez déjà pu voir ce que cela donnait mais je vais en remettre une couche ici !

Voici donc plusieurs photos qui ont été prises après la pose du henné (au soleil, à l’ombre, en intérieur, en extérieur, il y a de tout) :

egypte1

On est d’accord, ce n’est pas DU TOUT roux !

egypte2

Là c’est déjà un peu plus roux, c’est à n’y rien comprendre.

egypte3

On peut observer que les longueurs sont un petit peu plus clairs (et ternes…), peut-être parce que ce sont celles qui sont le plus en contact avec l’argile lors de la pose des masques… je ne sais pas !

egypte4

J’ai (enfin mon copain qu’on appellera désormais Le Chevelu à cause de Agoye) a pris cette photo hier, les reflets sont toujours présents, majoritairement rouges. Étant donné que je sens qu’ils sont bien nourris, sains et « forts » (même si sur la photo ils semblent faire la gueule) ce n’est pas si grave mais je vais continuer mes tambouilles. Déterminée je suis !

(mes cheveux sont raides comme des baguettes, j’ai simplement dormi les cheveux attachés ET humides d’où les ondulations étranges)

Mes futurs tambouilles magiques…

Faire deux masques par semaine, l’un après l’autre.

Le premier contiendra ces ingrédients : argile et crème de coco.

argile-coco

L’argile pour ouvrir les écailles de mes cheveux et les préparer pour le second masque, la coco… parce que ça sent bon ? OK ça nourrit, voilà.

Enfin le second masque : camomille, rhapontic, curcuma (ça ne me dérange nullement si à force il y a reflets vraiment blonds), huile d’olive, miel de citron.

egypte6

Pourquoi du miel de citron, parce que je me suis dit que l’action du miel (éclaircissant) mêlée à l’action du citron qui possède ce même pouvoir pouvait augmenter mes chances pour un heureux résultat. Par contre, ça coûte une blinde cette petite plaisanterie.

Pour résumer…

Je compte tenir ce rituel pendant au moins six semaines à raison de deux masques (fait l’un à la suite) une fois par semaine.

Je laisserai poser le premier masque à base d’argile durant une vingtaine de minutes. Puis rinçage et essorage. Ensuite, je pose le second masque avec la camomille, le rhapontic, etc, pendant deux heures. Rinçage et essorage (bis).

Du coup, j’ai investi dans un shampoing bio d’une marque qui va sûrement bientôt devenir une de mes préférées, laquelle est So’ Bio étic. Le shampoing est à base d’argile (oui, encore elle) et de citron, il a tout pour me plaire et devrait être pas mal du tout pour mes cheveux. A priori ils ne se sentiront pas agressés par autant d’argile.

sobioetic

Cliquez sur la photo si vous voulez en savoir plus sur la bête !

Voilà, on se retrouve dans quelques jours (si merveille ou catastrophe) ou dans quelques semaines pour la suite de mes aventures capillaires ! Et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me demander ça par commentaire ou via mail 🙂

Pssst : je tiens à ajouter que je remercie vraiment la communauté qui s’est formé autour d’Audrey (qui tient la boutique Hennés et Soins d’ailleurs) car ils ont été de très bon conseil en plus d’être sympathiques !

boutique

Du henné sur mes cheveux #1

Souvenez vous, il y a quelque temps je vous parlais de mon expérience avec le henné du Yémen ici.

Depuis, j’ai voulu changer de teinte et surtout éclaircir mes cheveux pour qu’ils reviennent à leur couleur naturelle. Pour ce faire, j’ai glané des informations sur le groupe « Hennés et soins d’ailleurs » qui se trouve sur Facebook (si vous n’avez pas de compte FB, il y a également un forum sur le site de la boutique).

C’est ainsi que j’en suis venue à faire plusieurs masques afin d’enlever les résidus de mon ancien henné (entre autres).

Tout d’abord, voici quelques photos…

Mes cheveux au naturel (blond foncé avec des reflets plus clairs ou plus sombres, ça dépend ça dépasse) :

couleur-naturelle

Mes cheveux après le henné du Yémen :

henne-yemen

On constate qu’ils sont beaucoup plus foncés mais heureusement ils ont également pris une teinte un peu rouge.

J’ai utilisé un mélange d’argile et de crème de coco pour la première étape, autrement dit : faire dégorger la couleur que vous voyez ci-dessus.

argile-coco

Pour l’instant, je n’ai fait deux masques avec ces ingrédients. Pour chacun des masques capillaires, j’ai utilisé environ 50g d’argile et 25cl de crème de coco, le tout avec un peu d’eau puis j’ai laissé reposer pendant plusieurs heures. N’étant pas très patiente, je n’ai pas tenu au-delà de 4 heures mais le résultat est déjà visible.

Voici maintenant les ingrédients utilisés pour le masque afin d’éclaircir tout ça après le dégorgement :

tambouille

Ce n’est pas très ragoûtant, j’en conviens.

Pour le moment, je n’ai fait qu’un seul masque avec cette mixture.

En voici les proportions (grosso modo) :

50g de camomille (pour obtenir et intensifier les reflets blonds)

20g de curcuma (la curcumine qu’il contient apporte une couleur jaune très vive. En association avec d’autres poudres colorantes, la poudre de racine de curcuma apporte des reflets vifs « jaune clair » à vos cheveux blonds ou châtains)

20g de rhapontic (permet d’obtenir des reflets blonds ou intensifier sa couleur)

75g de miel de fleurs (permet de nourrir le cheveu et accessoirement de l’éclaircir)

25cl de crème de coco

Alors oui, je mets de la crème ou du lait de coco partout, je ne sais pas vraiment si c’est utile mais ce dont je suis sûre, c’est que après ces trois masques, mes cheveux se portent plutôt bien !

J’ai laissé poser ce masque environ 4 heures.

Voici le résultat sur une « grosse » mèche :

apres-masque

Mes cheveux sont certes encore foncés mais ils semblent plus lumineux.

J’ai donc obtenu ce résultat après trois masques capillaires, deux à l’argile et à la crème de coco et un avec ma petite tambouille. Je compte refaire le même masque encore une fois avec tous ces ingrédients.

Ensuite je passe aux choses sérieuses avec cette poudre !

egypte

Le henné d’Egypte est censé donner des reflets cuivrés aux cheveux et dans mon cas, leur donner une jolie couleur rousse. J’espère que tout ça va bien fonctionner, dans le pire des cas, j’aurai seulement des cheveux sains et nourris, ce qui n’est pas si grave 😉

J’ai commandé toutes mes poudres sur le site Hennés et Soins d’ailleurs, une référence je pense pour les colorations et les soins naturels. Je vous recommande cette boutique, non seulement c’est très peu coûteux (j’ai dû en avoir pour environ 20 euros pour 100g de camomille, 200g de henné, 50g de curcuma, 50g rhapontic, 200g d’argile et 25g de ghassoul) mais en plus, on peut bénéficier de conseils avisés et la « communauté » est très sympathique !

boutique

Suite et fin au prochain épisode, une fois que j’aurai posé mon henné !

Henné du Yémen

Aujourd’hui je voudrais vous parler du henné, celui que j’ai utilisé pour ma chevelure, le henné du Yémen en l’occurrence.
Je souhaitais avoir de beaux cheveux rouges avec des reflets roux ; avec le henné, on ne peut jamais être sûr à 100% de ce que l’on obtiendra, on a seulement une petite idée mais cela reste fiable malgré tout.
Je l’ai acheté sur le site Hennés et Soins d’ailleurs sur les conseils de Skulls and Polish ; à vrai dire j’aurais peut-être préféré le henné du Rajasthan mais il était en rupture de stock et je ne voulais pas attendre. Je suis une sale petite impatiente.
Cela dit, force est de constater que ce henné fait très bien son boulot, la preuve en photos.

Tout d’abord, ma couleur de cheveux au naturel.
Cousin Machin

Puis, mes cheveux quelques jours après la pose du henné.

Comme vous pouvez le constater, mes cheveux ont radicalement changé de couleur. À la base, mes cheveux sont entre le blond foncé et le châtain clair, avec quelques reflets roux (et des mèches blondes platines en été). Ici, on voit que mes cheveux se sont assombris et qu’ils sont désormais plutôt châtains avec de beaux reflets rouges et un peu roux. L’assombrissement n’était vraiment pas le but, j’aurais voulu qu’ils restent clairs mais visiblement on ne peut pas tout avoir. Cela dit, je suis ravie. Mes cheveux n’ont aucunement souffert de la coloration, ils sont plus souples (d’habitude ils sont raides comme des baguettes), les pointes semblent revigorées, et la couleur pète bien !
Sur la dernière photo, ils sont un peu plus sombres qu’ils ne le sont en réalité.
Alors si vous voulez une coloration naturelle vous aussi, je ne peux que vous inciter à aller sur le site que je vous ai indiqué ci-dessus. Vous serez certains que leurs hennés ne contiennent aucune substance nocive pour le cheveu, il y a également un forum pour poser des questions, c’est très pratique.
Je vous déconseille l’achat du henné dans le commerce, c’est-à-dire dans les petites épiceries ou même à Monoprix, en général il s’agit toujours de la même marque, celle que j’utilisais auparavant, et je me suis rendue compte que cette dernière contenait des sels métalliques. Bon, ce n’est pas non plus un drame, mes cheveux ne sont pas tombés par poignées mais lorsqu’on peut éviter d’utiliser une mauvaise poudre, c’est toujours mieux. D’autant que les prix sont peu ou prou les mêmes, entre 3 et 5 euros maximum pour environ 100g de henné.
Étant donné la longueur de mes cheveux, j’ai pris deux sachets de 100g, pour des cheveux un peu moins longs, vous pouvez vous contenter d’un seul sachet.

Petit aparté : mon copain m’a coupé les cheveux il y a environ un mois, je le vis « un petit peu » mal, il a dû couper environ 10 cm ; lorsque je me peigne, j’ai toujours le sentiment qu’il manque quelque chose. Je suis trauma’ je crois 😀 Mais heureusement, ça repousse !

Je voulais également aborder un autre point important, si vous avez fait une coloration chimique sur vos cheveux, le henné peut ne pas prendre aussi bien que sur moi, à moins que la colo’ ait déjà quelques mois à son actif, en tout cas, il serait très étonnant que vos cheveux deviennent verts. N’ayez pas peur du henné 😀 (rectif’ : je ne parle pas du henné noir, là je crois qu’il faut se méfier et vraiment bien s’informer sur le sujet)
Cependant j’insiste, faites attention à sa composition. Je vous conseille ce site car je suis certaine que les hennés qu’ils vendent sont de bonne qualité, mais si vous allez ailleurs, je ne réponds plus de rien.
Sur cette page, vous trouverez quelques conseils, il est important de la consulter avant de faire sa première colo’.

Voilà, je pense avoir tout dit, et je remercie Aurore pour tous ses conseils avisés 🙂 Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas ! Je ne suis pas LA grande experte en la matière, mais désormais je m’y connais beaucoup plus.